ÉVOLUTION DE L'INDICE
EV/EBITDA
VALEUR DE L'INDICE (EV/EBITDA)
6.8x
T1 2020
Très forte baisse de l'indice de valorisation Infront - Small Cap Eurozone au premier trimestre 2020 avec un niveau d'EV/EBITDA médian de 6.8x (vs 8.6x au T4 2019), aisément explicable par la crise du Covid-19 ayant généré une forte baisse des cours boursiers en février et mars.

Mis à jour le 26 mai 2020

La crise mondiale du Covid-19, sans précédent, a généré une véritable tempête boursière en fin de premier trimestre, avec des indices boursiers chutant de quasiment 30% depuis le début de l'année. Cette baisse a logiquement très fortement impacté les valorisations des entreprises cotées, y compris les petites et moyennes valeurs. La valorisation de l'indice Infront Small Cap Eurozone baisse de -21%, à 6.8x EBITDA et revient à des niveaux connus durant la période 2009-2013. Il est intéressant de noter que cette baisse du multiple s'avère plus faible que la moyenne des cours et des principaux indices. A préciser que fin mars, la plupart des EBITDA retenus sont les EBITDA publiés à fin de période fiscale 2019. Nous expliquons cette baisse légèrement plus faible que la baisse des cours notamment par la mise en place d'IFRS 16 sur les comptes financiers 2019 publiés. A marché boursier constant, la valorisation EV/EBITDA aurait probablement augmenté au premier trimestre, car la reclassification des loyers des contrats de location en dette financière impacte fortement la valeur d'entreprise, la dette nette augmentant naturellement. Avec IFRS 16, l'EBITDA augmente également du fait de l'absence des loyers dans les charges, et reclassification de ceux-ci dans les dépreciations et charges d'intérêts. Mais dans la plupart des cas, entre 2019 et 2018, l'EBITDA augmente moins que la dette, ce qui donne, à marché constant, un EV/EBITDA plus élevé. Avec les conditions de marché du premier trimestre 2020, il est donc difficile de tirer des conclusions sur l'impact d'IFRS 16 sur l'indice Infront Small Cap Eurozone. Nous pouvons voir cependant l'effet sur la marge d'EBITDA des entreprises de l'indice, qui augmente (de 10.8% au T4 2019 à 11.5% au T1 2020). Hors sociétés cotées, l'indice Argos sur les opérations M&A majoritaires dans le non-coté en Eurozone baisse également à 9.3x EBITDA, loin de son niveau record de 10.3x EBITDA au T4 2019. Malgré la baisse, l'écart entre les deux indices est toujours très élevé, et nous ne voyons toujours pas de décote d'illiquidité sur le marché du non-coté. Pour les autres indices de valorisation utilisés en benchmark, l'indice des Large Caps Eurozone (sociétés de plus de 500m€ de capitalisation), a lui très bien résisté (effet IFRS 16?) à 9.1x EBITDA (-9% par rapport à son niveau du dernier trimestre 2019). Concernant les Small Caps aux USA, on observe une baisse encore plus marquée qu'en Europe, à 6.7x EBITDA (vs 8.8x au T4 2019), la valorisation des small caps étant donc toujours très proche des deux côtés de l'Atlantique. L'indice des Small Caps Scandinaves marque également le pas à 8.6x EBITDA (vs 11.5x au T4 2019). Au niveau géographique, les petites valeurs françaises ont subi une forte baisse de valorisation à 5.6x EBITDA (-25%, 7.6x au T4 2019), les petites valeurs allemandes baissent également fortement à 6.8x EBITDA (vs 9.1x au T4 2019). Le Benelux enregistre une baisse un peu moins forte, de -21% à 6.8x EBITDA (vs 8.6x au T4 2019). Au niveau de la valorisation des secteurs fortement représentés dans l’indice, les multiples d’EBITDA des valeurs des secteurs de la santé et de la distribution résistent bien, avec une baisse de 10% environ. Les valorisations des secteurs de la technologie, des biens de consommation, du tourisme, de l'automobile notamment sont en très forte baisse (entre -25% et -30%).

MULTIPLES EV/EBITDA DE L'INDICE - CLASSEMENT PAR SECTEUR

LES PLUS ÉLEVÉS

Santé
>10.0x
Commodités
>8.0x
Pétrole et gaz
>8.0x
Nourriture et boisson
>8.0x
Technologie
>7.0x

LES PLUS BAS

Telecommunications
<6.0x
Voyage et loisirs
<6.0x
Médias
<6.0x
Produits chimiques
<6.0x
Automobiles & pièces
<4.0x
Pour des multiples sectoriels / de comparables et des betas,
essayez la plateforme Infront Analytics
ANALYSE DES CONSTITUANTS DE L'INDICE
AU 31 MAR 2020
Perf. boursière
3 mois médiane
-25.1%
Capitalisation
médiane
76M€
Nombre de
sociétés
988
Marge EBITDA
médiane
11.5%
Beta 1an
médian
0.73
ANALYSE DES CONSTITUANTS DE L'INDICE
AU 31 MAR 2020
Perf. boursière 3 mois médiane -25.1%
Capitalisation médiane 76M€
Nombre de sociétés 988
Marge EBITDA médiane 11.5%
Beta 1an médian 0.73
DÉCOMPOSITION DE L'INDICE
PAR CAPITALISATION BOURSIERE
DÉCOMPOSITION DE L'INDICE
PAR PAYS
DÉCOMPOSITION DE L'INDICE
BY SECTEUR
BENCHMARK DE L'INDICE
EV/EBITDA